Il n'y a pas (encore) tout à fait 100 ans, Milton Ray Hartmann fondait la coopérative «Centrale suisse du cinéma scolaire et populaire», dont est issue l'actuelle Educa. Il avait reconnu le potentiel du nouveau média qu’était alors le film. Il l’a rendu accessible aux écoles de toute la Suisse avec des appareils de projection cinéma portables – une réalisation pionnière dans le développement des nouvelles technologies pour l’éducation.

Avec le programme anniversaire Centanni, nous ne regardons pas vers le passé, mais vers l'avenir. Le site multimédia centanni.ch rend visible les projets porteurs d'avenir dans les écoles. Le corps enseignant et les directions des écoles obligatoires et secondaires ainsi que les responsables des entreprises formatrices et des écoles professionnelles sont invités à présenter des expériences innovantes, des exemples pratiques et des initiatives.

Nous voulons ainsi promouvoir la mise en réseau au-delà des frontières cantonales et linguistiques, l'échange et l'apprentissage mutuel sur le chemin de l'avenir. Au cours de l'été, la communauté de l'éducation sera invitée à attribuer la «Souris d'or» à l'un des projets présentés. Le montant du prix s'élève à 15'000 francs.

Nous organiserons la remise du prix de la «Souris d'or» et d'autres événements en lien avec l'innovation numérique dans l'éducation entre septembre et novembre 2021, en guise de contribution aux Journées suisses du digital.

Articles associés

L'Office de l'école obligatoire du canton de Saint-Gall a publié un guide sur l'intelligence artificielle pour l'école obligatoire. Il offre aux écoles saint-galloises un cadre d'orientation et des instruments de travail pour une utilisation judicieuse.

La politique suisse en matière de formation, de recherche et d’innovation aborde des thèmes et relève des défis qui ont une importance majeure dans tous les domaines. La numérisation en fait partie. Tour d’horizon de quelques activités menées par des acteurs du domaine FRI.

European Schoolnet propose une nouvelle série de podcasts, consacrés au temps d'écran et aux mobiles en classe. Le premier épisode s'intéresse à l'approche norvégienne. Il montre les effets de la numérisation sur les jeunes élèves et ouvre le débat sur la technologie, appréhendée à la fois comme élément perturbateur et outil pédagogique.