Monitorage de l’espace numérique de formation

Dans le cadre du monitorage de l’éducation, le Programme de travail 2017-2020 de la Coopération Confédération-cantons en matière de formation (COF) prévoit de faciliter l’acquisition systématique d’informations utiles au pilotage du domaine des technologies de l’information et de la communication (TIC) et de l’éducation.

JAMES, MIKE et Cie

Menées à l’échelle cantonale, régionale, nationale et internationale, des enquêtes et des rapports concernant les TIC dans l’enseignement donnent des indicateurs et font l’inventaire des mesures existantes et des tendances. Elles évaluent les pratiques et les compétences médiatiques des enfants et des jeunes suisses. Quelle que soit leur envergure, ces études – JAMES, MIKE, ICILS, PISA ou encore EU-KIDS Online – comblent un manque d’informations et aident à mieux cibler les besoins du système éducatif.

Etudes supplémentaires

ICILS 2013 (International Computer Information and Literacy Study)

Le projet de recherche ICILS est une étude comparative internationale à laquelle ont participé plus de 20 pays en 2013, dont la Suisse. Basée sur des tests effectués sur ordinateur, il vise à évaluer les compétences des élèves en fin de scolarité obligatoire et leurs aptitudes à vivre dans la société de l’information en analysant leur capacité à se servir des nouvelles technologies à l’école et en dehors du cadre scolaire. L’échantillon national comprenait 3’325 élèves, 910 enseignantes et enseignants, 144 directeurs, directrices et responsables TIC. En comparaison internationale, les élèves suisses sont jugés moyens et se classent au 9e rang. La fréquence d’utilisation de l’informatique à l’école et le niveau des infrastructures scolaires sont jugés au-dessous de la moyenne..

ACER: ICILS 2013 (anglais)

EU KIDS Online 2012

1’000 enfants et adolescents suisses, âgés de 9 à 16 ans, ainsi qu'un de leur parent ont été interrogés dans le cadre de l'étude « EU Kids Online : Suisse ». 33 pays ont participé. Les résultats montrent que la probabilité pour les jeunes de se trouver dans des situations risquées liées à Internet augmente avec l’âge. Comparés aux autres pays européens, les enfants et les jeunes interrogés en Suisse surfent un peu moins que la moyenne. Par contre, ils emploient surtout des appareils mobiles, en particulier des smartphones. Ils ont donc accès à des contenus problématiques et peuvent publier des informations à tout moment et en tout lieu.

Hermida, M. (2013): EU KIDS Online: Schweiz. Schweizer Kinder und Jugendliche im Internet: Risikoerfahrungen und Umgang mit Risiken (pdf en allemand, résumé en français)

Cette page en: Deutsch English

Dernière actualisation de cette page: 15.06.2018

Job

Support