Le monde des services en ligne est très vaste. Il va des grandes entreprises internationales aux petites et moyennes entreprises, en passant par les start-ups récemment créées. Les deux entreprises suisses Hazu et Classtime font partie de ces dernières. Elles se complètent mutuellement en associant des contrôles d'objectifs d'apprentissage (Classtime) à un système de gestion de l'apprentissage (Hazu).

Andy Abgottspon, CEO de  Hazu Technologies GmbH, précise: «nous développons une plateforme cloud intuitive qui permet aux établissements éducatifs, aux organisations, aux entreprises et aux personnes de créer leur propre monde numérique –  avec un concept simple et graphique! Cela permet de nouveaux types d'enseignement et de collaboration.» Classtime développe une plateforme basée sur le web pour les évaluations des objectifs d'apprentissage et les examens numériques. Le co-directeur Jan Rihak explique: «avec Classtime, il est facile de créer des questions pour l'évaluation des objectifs d'apprentissage ou de les importer à partir de bibliothèques existantes, puis de les activer avec différentes possibilités de réglage pour que les apprenantes et apprenants les traitent. Nous créons de nombreuses possibilités d'exercice et d'apprentissage, fournissons un précieux feedback et encourageons les progrès de l'apprentissage.»

Alors que Hazu, en tant que solution tout-en-un, couvre un très grand nombre de cas d'utilisation, Classtime se spécialise dans le contrôle des progrès d'apprentissage axé sur les compétences, les examens numériques et les exercices collaboratifs. Les deux plateformes disposent d'interfaces ouvertes, ce qui leur permet de se compléter non seulement au niveau fonctionnel, mais aussi sur le plan technique.

«  Edulog s'établira comme un standard important et rassemblera les applications existantes en un écosystème d'offres éducatives.  »

L'adhésion à Edulog est décrite par les deux responsables comme réalisée de manière «compétente, rapide et simple». «Nous travaillons toujours à rendre nos solutions accessibles à toutes et tous – et ce le plus simplement possible. Edulog est une solution bien pensée et très utile pour le marché suisse de l'éducation. Nous pensons qu'elle deviendra un standard important et qu'elle pourra rassembler les applications existantes en un écosystème d'offres éducatives. Par notre adhésion, nous souhaitons d'une part contribuer à la création de cet écosystème, et d'autre part profiter d'une plus grande portée», souligne Jan Rihak.

Comment les deux entreprises construisent-elles leur «portée» actuelle, c'est-à-dire comment convainquent-elles les écoles d'utiliser leurs service? Andy Abgottspon répond: «de nombreuses choses se passent en ligne et hors ligne via notre communauté. Beaucoup nous découvrent grâce à des clients existants et des projets phares; ils s'identifient à notre état d'esprit. Ils veulent eux-mêmes faire bouger les choses et nous considèrent comme un partenaire fort. En plus des salons et des événements, nous sommes bien sûr aussi présents sur les réseaux sociaux et y communiquons activement.»

L'identité numérique marquera l'avenir

En regardant dans sa boule de cristal, Jan Rihak pense que l'identité numérique et l'utilisation des services en ligne gagneront constamment en importance dans le monde entier et en Suisse également. «Les défis, les dangers, mais aussi les possibilités et les opportunités technologiques évoluent très rapidement. Une gestion coordonnée et sûre de l'identité numérique contribue énormément à pouvoir profiter des opportunités sans pour autant négliger les aspects techniques et juridiques importants». Andy Abgottspon conclut: «ce n'est qu'ainsi que nous pourrons préparer une génération de manière adéquate à un avenir très excitant».

 

Interlocuteurs

Andy Abgottspon und Jan Rhiak
Andy Abgottspon & Jan Rihak

Articles associés

Klapp simplifie la communication entre le corps enseignant, les parents et les élèves et permet la gestion d'informations importantes telles que les messages, calendriers et absences à un seul endroit. Le service en ligne est désormais accessible via Edulog. Karin Burkhalter, membre du comité de direction de Klapp, s'exprime sur cette adhésion.

L’intelligence artificielle (IA) va-t-elle tuer les métiers de l’information et de la documentation (I&D)? L'agence spécialisée IDES se penche sur cette question dans un article publié sur le blog de la CDIP et présente les projets actuels d'IA en matière d'information et de documentation dans le domaine de l'éducation.