L'adhésion de bin-educa à Edulog ouvre une porte sur la formation professionnelle au niveau national. La plateforme d'e-learning bin-educa, basée sur l'open source, a été développée par la coopérative Bildungsnetz Schweizer Schreiner. Elle s'adresse aux écoles professionnelles ainsi qu'aux écoles proposant une formation continue. Elle offre au corps enseignant ainsi qu'aux apprenantes et apprenants un espace de travail personnel, l'accès au matériel pédagogique (livres électroniques), une salle de classe virtuelle, la collaboration en groupes de travail et des contrôles des connaissances tels que des exercices et des tests.

«Dans le cadre de l'enseignement axé sur les compétences opérationnelles, un pool d'instruments a été créé, de sorte que bin-educa est très utilisé dans les écoles professionnelles», explique Markus Fröhlich, directeur de publication chez Bildungsnetz Schweizer Schreiner. bin-educa est actuellement utilisé par 5'000 apprenantes et apprenants. En outre, les entreprises de formation disposent d'un «compte maître d'apprentissage» qui offre d'autres avantages: «les moyens d'enseignement les plus récents sont également disponibles sur ce compte, ce qui permet aux formatrices et formateurs de soutenir les élèves avec précision lorsqu'ils ont besoin d'aide. L'enseignante ou enseignant a en outre la possibilité d'inviter le maître d'apprentissage durant sa classe afin qu'il suive ainsi l'enseignement au fil des semaines.»

bin-educa est une pierre angulaire du paysage éducatif suisse pour les futurs menuisières et menuisiers. «Comme bin-educa est utilisé dans toutes les écoles professionnelles proposant une formation initiale, il est possible d'uniformiser l'enseignement. Et ce, non seulement entre les écoles professionnelles, mais aussi entre les langues. Du lac Léman au lac de Constance et du Jura au Valposchiavo, la même matière est enseignée à l'aide d'outils numériques similaires, ce qui permet au final une procédure de qualification uniforme», souligne le directeur de publication.

«  Pour la numérisation, qui imprégnera encore plus notre quotidien professionnel à l'avenir, un login uniforme et sécurisé est essentiel.  »

Markus Fröhlich

Pour bin-educa, la première raison d'adhérer à Edulog est la simplification et le gain de temps en classe.  «Nous espérons qu'Edulog deviendra une évidence et que les procédures de connexion prendront moins de temps en classe», explique Markus Fröhlich. Et il ajoute une autre raison: «en adhérant, nous assurons l'attractivité de notre système de gestion de l'apprentissage».

La plus-value d'Edulog dans la formation professionnelle concerne également la mobilité entre les trois lieux de formation que sont l'entreprise, les cours interentreprises et l'école professionnelle. Markus Fröhlich voit encore une difficulté à cet égard pour le moment. «Les CIE sont organisés par les organisations du monde du travail (OrTra) et il nous est impossible d'évaluer dans quelle mesure elles opteront pour Edulog. Ce serait souhaitable, mais le coût de la mise en œuvre technique de l'adhésion peut, le cas échéant, décourager une association.» Markus Fröhlich espère également qu'Edulog s'imposera dans les écoles professionnelles.

Actuellement, le login via Edulog est encore rarement utilisé chez bin-educa, car les apprenantes et apprenants reçoivent leur accès une fois par an. À partir de l'été 2024, l'utilisation du login Edulog devrait fortement augmenter. Mais selon Markus Fröhlich, il est clair que «pour la numérisation, qui imprégnera encore plus notre quotidien professionnel à l'avenir, un login uniforme et sécurisé est essentiel. Nous sommes convaincus qu'Edulog sera une réponse parfaitement adaptée à ce défi.»

 

Interlocuteurs

Markus Fröhlich
Markus Fröhlich
Directeur de publication
Bildungsnetz Schweizer Schreiner

Articles associés

La Digital Identity & Data Sovereignty Association (DIDAS) permet à un écosystème suisse de voir le jour. L'objectif est de créer un avenir inclusif, respectueux de la protection des données et fluide pour les besoins numériques et de données de notre société. Daniel Säuberli, président et co-fondateur de DIDAS, nous a donné des informations sur l'identité numérique auto-souveraine.

Avec l'adhésion de Lehrmittelverlag Zürich (LMVZ), c'est un acteur de premier plan qui rejoint Edulog. La maison d'édition s'est établie au-delà des frontières cantonales zurichoises grâce à ses produits éducatifs. Où le voyage de la numérisation va-t-il mener? Réponse avec Michael Andrä, responsable de LMVZ digital.

Le début de l'année est une bonne occasion de faire le point. Comment se développe la Fédération? Combien de fournisseurs d'identité et de services sont-ils partenaires? A quoi faut-il s'attendre pour 2024? Vous trouverez  les réponses à ces questions et à d'autres dans cet article.

Depuis mars, Michael Umbricht est le nouveau président du groupe de pilotage Edulog. Celui-ci supervise le développement d'Edulog pour les cantons. Le secrétaire général du Département de l'éducation, de la culture et du sport du canton d'Argovie explique comment il voit la numérisation et les défis qui attendent Edulog et les cantons.