Des besoins différents et des intérêts multiples se rencontrent lors de l'utilisation des données. Afin de développer la future politique d'utilisation des données, nous accompagnons des projets issus de la recherche, de la pratique éducative, du domaine EdTech et de l'administration de l'éducation. Il est important pour nous d'impliquer des acteurs centraux et de permettre un apprentissage au niveau fédéral. Le traitement des données est, en effet, une voie commune dans le système éducatif.

Diversité des thèmes

Jusqu'à présent, grâce à notre collaboration avec les projets d'utilisation des données, nous avons déjà pu acquérir de nombreuses connaissances sur les aspects centraux du traitement des données ainsi que sur les potentiels et les défis dans l'espace suisse de formation. De plus, nous avons pu bénéficier d'autres sources de connaissances importantes notamment au travers des projets qui n'ont pas été intégrés au programme ainsi que lors de l'ensemble de la phase d'acquisition des projets.

Flux et modèles de données, normes de sécurité et interopérabilité, analyse d'impact relative à la protection des données personnelles, transmission de données à des tiers et utilisation de l'intelligence artificielle plus respectueuse de l'égalité des chances: l'éventail varié des thèmes liés à l'utilisation des données va des questions fondamentales dans le domaine de la gestion des données au niveau institutionnel à l'utilisation de systèmes algorithmiques et aux possibilités d'utilisation secondaire, en passant par un échange de données sûr et efficace. Il est réjouissant de constater que les projets actuels couvrent aussi bien des questions fondamentales – comme la mise en œuvre concrète du droit en vigueur, notamment des lois révisées sur la protection des données – que des aspects axés sur le potentiel, comme l'exploitation de nouvelles sources de données.

Collaboration avec des projets d'utilisation de données

Après la validation d'un projet, nous définissons ensemble le soutien spécifique à ce projet. La base de notre collaboration est constituée par le professionnalisme de nos collaboratrices et de nos collaborateurs, notre expertise technique et notre expérience en matière d'utilisation et de protection des données dans l'espace suisse de formation.

L'accompagnement méthodologique spécialisé peut inclure une aide en matière de gouvernance et de sécurité des données, d'éthique ou de droit. Nous organisons des ateliers, mettons en place des réseaux ciblés, proposons des modèles et apportons nos connaissances spécialisées. Notre rôle d'observateur nous permet en outre de garantir les résultats en ce qui concerne la future politique d'utilisation des données.

Trouver des solutions dans le dialogue

Malgré la diversité des thèmes, ce sont les mêmes questions qui préoccupent les acteurs. La question de la réglementation figure toujours au centre: où se situent les responsabilités? Comment concevoir judicieusement les processus, par exemple pour l'évaluation des outils et du matériel pédagogique numériques basés sur des données? Selon quels critères faut-il évaluer? Jusqu'à présent, l'expérience pratique manque dans ce domaine. Dans le cadre du projet Profolio, nous développons des solutions exemplaires sur la manière de gérer les outils pédagogiques à forte intensité de données. En collaboration avec les acteurs impliqués, nous établissons un état des lieux juridique, nous examinons les processus existants ainsi que les services impliqués et nous testons des approches de développement.

Le deuxième projet «Algorithmic Sorting in Education – réseau et implications» de la Haute école pédagogique de Zurich montre clairement que le dialogue entre les différents acteurs joue un rôle important. Que doivent savoir les développeuses et développeurs de technologies éducatives basées sur l'IA, que doivent savoir les administrations de l'éducation qui se procurent ces technologies et que doit savoir le corps enseignant qui les utilise? Ou, formulé différemment: quelles sont les conditions-cadres à créer pour une utilisation de l'IA adaptée à l'éducation? La recherche fondamentale empirique du projet FNS fournit ici des indications passionnantes issues du domaine EdTech et du contexte pédagogique. Nous en discutons dans des ateliers avec d'autres acteurs sur fond de question de réglementation et développons, si nécessaire, des solutions concrètes que nous testons ensuite dans le système.

Une expertise juridique et une vision globale en réseau

Jusqu'à présent, notre expertise juridique a été particulièrement sollicitée dans différents projets. Tant du côté des prestataires de services que des institutions éducatives et de l'administration de l'éducation, on observe une certaine incertitude quant au comportement et aux actions conformes à la loi dans le traitement des données. Qui peut faire quoi avec quelles données? Quels sont les éléments à prendre en compte? Et à quelles exigences légales générales en matière de traitement des données les différents acteurs sont-ils soumis? Autant de questions que notre équipe juridique examine de manière comparative dans toute la Suisse. Outre l'application concrète du droit existant, il s'agit également d'explorer de nouvelles bases légales, notamment en rapport avec la loi-cadre sur la réutilisation des données, qui doit encore être élaborée.

La réglementation préoccupe au-delà des questions juridiques. Il s'agit notamment de savoir où elle doit intervenir et comment la concevoir concrètement. Le système éducatif est actuellement en phase d'apprentissage. Nous le soutenons avec notre programme de projets d'utilisation des données.

Dans l'article «Comment peut-on et doit-on utiliser quelles données?», nous avons examiné des projets d'utilisation de données potentiels et actuels pour déterminer l'intérêt par rapport au programme de projets d'utilisation de données.

Articles associés

Notre nouvelle rubrique a pour but d'informer, transmettre des connaissances et susciter des discussions. Notre premier Dossier Educa est consacré à la thématique très actuelle des «blockchains dans la formation». Notre colloque Educa23 était également placé sous ce thème; notre rétrospective vous donnera des informations détaillées sur cet événement.

Jessica Dehler Zufferey, directrice exécutive du LEARN, Center for Learning Sciences, de l'EPFL, nous explique pourquoi il faut des données pour façonner l'éducation et quels sont les avantages d'accompagner les projets de formation par une recherche empirique.

Le 1er septembre 2023, la loi fédérale révisée sur la protection des données est entrée en vigueur. Pour les personnes privées (y compris les entreprises) et les organes fédéraux, cela implique des changements importants dans la manière de traiter les données personnelles et d'informer.

Pour une politique d'utilisation des données qui tienne également compte des questions d'équité en matière d'éducation, il faut un dialogue avec toutes les parties prenantes: la recherche, l'environnement scolaire, les entreprises EdTech et l'administration de l'éducation. Le prof. Dr Kenneth Horvath, directeur du projet de recherche «Algorithmic Sorting in Education» à la HEP de Zurich, l'explique dans sa contribution.