Penser, faire et agir ensemble: y parviendrons-nous encore cette année?

Le changement d'année nous permet de réfléchir à l'interaction entre êtres humains. Une réflexion commune permet de mettre en perspective la puissance de la technologie. Nous n'y parviendrons pas seuls; il faut que nous participions toutes et tous à l'espace numérique de formation.

Nous apprenons à appréhender les modèles génératifs de langage et d'image comme des outils de travail, à les utiliser comme des partenaires d'entraînement, à les classer comme des phénomènes. Nous nous intéressons aux questions d'éthique, de technique et d'économie dans l'interaction entre les personnes et les machines.

Nous vous souhaitons 366 jours d'inspiration - et suffisamment de place pour les échanges d'humain à humain.

ensemble

Articles associés

Les élèves et le corps enseignant ont de plus en plus recours à l'IA et à ChatGPT – par exemple pour rédiger des rapports. Des données parfois sensibles sont ainsi introduites dans le système. Dans une interview accordée à la SRF, Toni Ritz, directeur d'Educa, conseille de ne pas introduire de données personnelles dans de telles applications.

La collaboration avec des projets d'utilisation des données nous permet d'éclairer l'écosystème des «données de l'éducation» à l'aide de cas concrets issus de la pratique et de tester des solutions à la croisée des différents groupes d'intérêts. Les expériences faites jusqu'à présent le montrent: malgré toute l'hétérogénéité, les mêmes questions préoccupent.

Face au changement numérique, les exigences envers le corps enseignant augmentent. C'est pourquoi European Digital Education Hub (EDEH) a publié un rapport sur les risques et les avantages de l'IA dans le domaine de l'enseignement et de l'apprentissage. Le rapport présente des outils et du matériel pédagogique utiles sur l'IA pour différentes tranches d'âge.