Les données sont une ressource centrale dans l'espace numérique de formation. Elles contribuent à améliorer le système éducatif ainsi que la réussite de l'apprentissage et ont le potentiel d'innover. Grâce à elles, des offres de formation et des mesures de soutien individuelles peuvent être développées. Les données servent également à mettre à disposition  –rapidement et de manière ciblée  – des connaissances contribuant au pilotage de l'éducation.

Dans l'espace suisse de formation, il existe des incertitudes quant à l'utilisation et à la protection des données. Leur gestion est complexe. C'est ce que montre également notre enquête auprès des écoles et des offices cantonaux de l'éducation. Pour offrir un soutien dans ce domaine, nous exploitons depuis le 1er juillet 2022 le guichet pour les questions relatives à l'utilisation et à la protection des données, sur mandat de la Conférence suisse des directeurs cantonaux de l'instruction publique (CDIP) et du Secrétariat d'Etat à la formation, à la recherche et à l'innovation (SEFRI). 

Des prestations de soutien et de conseil pratiques dans les domaines de la protection et de l'utilisation des données sont proposées aux directions d'écoles et aux personnes issues de l'administration de l'éducation. Les questions techniques, juridiques et éthiques sont traitées en mettant l'accent sur l'école obligatoire et le degré secondaire II.

Les questions potentielles sont les suivantes:

  • Comment les logiciels d'apprentissage et le matériel pédagogique numérique peuvent-ils être utilisés dans l'enseignement en respectant la protection des données?
  • Quelles données sont stockées dans le cloud?
  • Dans quelles conditions les données personnelles peuvent-elles être transmises?
  • Comment utiliser ses propres appareils mobiles dans le quotidien scolaire (ce qu'on appelle «Bring Your Own Device (BYOD)»)?
  • Qu'en est-il des droits d'auteur pour la musique, les données et les images?

 

Développement d'une politique d'utilisation des données

Les résultats du guichet ainsi que les connaissances acquises dans le cadre du programme pour les projets d'utilisation des données sont intégrés dans le développement d'une politique d'utilisation des données pour l'espace suisse de formation. L'objectif du guichet est de connaître les questions les plus urgentes ainsi que les principaux besoins d'action dans le domaine de l'utilisation et de la protection des données et de garantir ainsi un développement continu des connaissances. En fin de compte, il s'agit de veiller, dans le cadre de la protection des données existante, à une utilisation sûre et éthiquement appropriée des données dans le système éducatif et de permettre leur utilisation ciblée.

Articles associés

Notre nouvelle rubrique a pour but d'informer, transmettre des connaissances et susciter des discussions. Notre premier Dossier Educa est consacré à la thématique très actuelle des «blockchains dans la formation». Notre colloque Educa23 était également placé sous ce thème; notre rétrospective vous donnera des informations détaillées sur cet événement.

Les données sur l'éducation et l'apprentissage sont produites de diverses manières. David. H. Schiller est professeur à la Haute école spécialisée des Grisons et responsable du projet de recherche «Chemins de données de l'éducation numériques (Digitale Bildungsdatenwege)». Il explique pourquoi la mise en évidence de ces flux de données numériques aide à identifier les potentiels de développement.

La collaboration avec des projets d'utilisation des données nous permet d'éclairer l'écosystème des «données de l'éducation» à l'aide de cas concrets issus de la pratique et de tester des solutions à la croisée des différents groupes d'intérêts. Les expériences faites jusqu'à présent le montrent: malgré toute l'hétérogénéité, les mêmes questions préoccupent.

Dans un monde numérique, la transmission de diplômes et de certificats de travail analogiques pose des problèmes et génère des montagnes de données personnelles. Les justificatifs numériques peuvent aider dans ce cas, car ils améliorent deux choses: la connectivité – c'est-à-dire la transmission la plus simple possible – et l'économie de données de tels échanges de données. Nous montrons comment cela se passe concrètement dans la quatrième vidéo de la série sur le thème «Blockchains dans la formation».