Dans ce deuxième épisode, Benjamin Volland se penche sur l'un des principaux facteurs qui rendent le thème de la numérisation si virulent pour le système éducatif: la crainte que la numérisation détruise une partie considérable des emplois tels que nous les connaissons aujourd'hui.

Il s'agit de voir ce qu’on peut dire jusqu'à présent des effets de la numérisation sur le marché du travail. Que peut-on déduire des vagues d'automatisation précédentes? Et quelles conséquences en découlent pour le système éducatif et l'école?

0:00 -:--
Télécharger le podcast

Ce podcast est disponible sous licence Creative Commons CC BY-NC-ND.

Avez-vous manqué le premier épisode?

Dans le premier épisode, Benjamin Volland se penche sur l'une des questions centrales qui revient sans cesse dans le contexte des médias numériques à l'école: à quoi sert leur utilisation?

Souhaitez-vous en savoir plus sur le rapport?

Vous trouverez les principaux constats, des analyses par degré scolaire, des graphiques et tableaux dans le rapport au format PDF.

Articles associés

Le deuxième épisode de notre série de podcasts «Données dans l'espace numérique de formation» se penche sur l'intelligence artificielle (IA) dans l'administration de l'éducation. L'IA est-elle déjà utilisée? Quelles sont les questions les plus urgentes? Et quelles sont les réponses qui existent déjà?

Pour une politique d'utilisation des données qui tienne également compte des questions d'équité en matière d'éducation, il faut un dialogue avec toutes les parties prenantes: la recherche, l'environnement scolaire, les entreprises EdTech et l'administration de l'éducation. Le prof. Dr Kenneth Horvath, directeur du projet de recherche «Algorithmic Sorting in Education» à la HEP de Zurich, l'explique dans sa contribution.

Dans le système éducatif fédéral, il existe différentes responsabilités en matière de protection des données pour les moyens d'enseignement numériques et les applications d'apprentissage. Cela entraîne des incertitudes, comme le montre le projet d'utilisation des données dans le canton d'Argovie. Des responsabilités claires et une sensibilisation sont nécessaires.

En raison de la rapidité des progrès technologiques, les conditions-cadres des technologies d'IA sont souvent peu claires, également dans le domaine de l'éducation. Le projet «Sandbox de l'innovation pour l'IA» vise à clarifier la réglementation. Raphael von Thiessen, chef du projet Sandbox du canton de Zurich, explique la démarche.