La vie à l'horizon

Avec le conseiller d'Etat Merz et l'inspecteur scolaire Schrag, Milton Ray Hartmann est parvenu à créer en 1921 le «Cinéma scolaire et populaire suisse». La méthode fait aujourd’hui encore ses preuves: dialoguant avec de nouveaux acteurs, les responsables de l'éducation de tous les degrés façonnent l'image à l'horizon, là où le temps et l'espace se rejoignent pour former l'avenir.

Dans quelques jours, notre année de célébration du Centanni disparaîtra de l'horizon. La vie demeurera avec des apprenantes et des apprenants dans leur monde, avec leurs horizons. C'est à eux que nous dédions notre action pour le système éducatif, fidèles à l'esprit de Hartmann.

Nous joignons à nos vœux de fête un chaleureux merci à toutes celles et tous ceux qui explorent et façonnent avec nous des chemins dans le système éducatif.

Illustration Neujahrsgruss

Articles associés

Le nouveau rapport de la Commission européenne examine les nouvelles technologies et leur influence sur l'éducation. Il offre un aperçu des possibilités offertes par ces technologies et examine comment elles peuvent remodeler l'éducation dans le contexte de la théorie de l'apprentissage, tout en formulant des recommandations pour la politique de l'éducation.

Ce rapport en anglais d'European Schoolnet aborde la nécessité pour le corps enseignant de s'adapter aux défis et aux opportunités présentés par l'essor de l'IA. Il s'intéresse notamment à la priorisation des domaines clés du développement professionnel et à l'exploitation efficace des outils d'IA.

La Commission de l'intelligence artificielle (IA) a publié un rapport contenant 25 recommandations pour que la France puisse tirer parti de cette révolution technologique et en saisir toutes les opportunités. Parmi les 7 recommandations prioritaires figure un plan de sensibilisation et de formation de la nation pour créer les conditions d’une appropriation collective de l’IA et de ses enjeux.

Dans le système éducatif fédéral, il existe différentes responsabilités en matière de protection des données pour les moyens d'enseignement numériques et les applications d'apprentissage. Cela entraîne des incertitudes, comme le montre le projet d'utilisation des données dans le canton d'Argovie. Des responsabilités claires et une sensibilisation sont nécessaires.