Pourquoi était-il important pour Dybuster d'adhérer à Edulog?

Christian Vögeli: Dybuster a observé au fil des ans que la création d'une utilisatrice ou d'utilisateur pour chaque offre individuelle représente toujours un obstacle à l'utilisation de l'offre. C'est pourquoi nous sommes convaincus de l'idée de base d'Edulog, à savoir que chaque acteur de l'éducation, et en particulier les enfants et le corps enseignant, doit avoir accès à toutes les offres dont il a besoin au moyen d'un login unique et sécurisé. Nous avons voulu soutenir cette idée avec notre adhésion. C'est d'autant plus important qu'au cours des prochaines années, nous allons étendre nos programmes pour une utilisation plus large et plus inclusive dans un plus grand nombre de degrés scolaires, et cibler davantage d'enfants qui devraient y avoir facilement accès. Enfin, nous voulions aussi montrer – nous concernant – que sur le plan technologique, nous pouvions faire face à une telle adhésion.

Comment s'est déroulée l'adhésion de Dybuster?

Dybuster a été l'un des trois premiers fournisseurs de services à rejoindre Edulog et l'un des premiers à intégrer effectivement Edulog sur le plan technique. Au cours de cette phase, Dybuster, le secrétariat Edulog et ELCA (ndlr: responsable de l'exploitation technique) ont appris les uns des autres: savoir qui doit poser quelles questions et à quel moment – afin que le processus d'adhésion soit aussi simple que possible – et quelles sont les pierres d'achoppement techniques pouvant survenir au cours de l'intégration. La coopération a toujours été très bonne et courtoise, de sorte que le secrétariat Edulog a pu affiner le processus et éliminer ou du moins identifier ces pierres d'achoppement.

«  Chaque acteur de l'éducation, et en particulier les enfants et le corps enseignant, doit avoir accès à toutes les offres dont il a besoin au moyen d'un login unique et sécurisé.  »

 

Que va changer Edulog?

Edulog motivera les utilisatrices et les utilisateurs à travailler davantage de manière numérique et à essayer simplement différentes applications. La création, l'administration et la maintenance de structures d'utilisateurs souvent parallèles demandent beaucoup de travail et constituent souvent un obstacle à l'essai de quelque chose de nouveau. Chez Dybuster, nous en avons fait l'expérience très concrète lors du confinement des écoles pendant la Covid au printemps 2020: nous avons offert à toutes les écoles une utilisation globale des programmes Dybuster gratuitement jusqu'à la fin de l'année scolaire 19/20. Près de 300 écoles se sont inscrites à cette offre. Mais pratiquement seules les écoles qui utilisaient déjà Dybuster et connaissaient notre système ont pu étendre l'utilisation de 10 à 200 apprenants, par exemple, et ont donc pu réellement bénéficier de cette offre. Beaucoup d'autres n'avaient pas les ressources nécessaires pour mettre en place un accès pour les apprenants pendant une période, il est vrai, très intensive. Cet obstacle sera supprimé. Nous attendons également une sécurité accrue pour les utilisatrices et les utilisateurs ainsi que leurs données.

Pour conclure, vous avez également le droit de formuler un vœu à la fée Edulog: que souhaitez-vous lui confier?

Nous souhaitons qu'Edulog offre un portail où l'utilisatrice et l'utilisateur peuvent se connecter et recevoir directement les liens vers les services qu'ils peuvent et doivent utiliser. Ces liens devraient alors lancer directement les services sans autre saisie du pseudonyme. De cette façon, une utilisatrice ou utilisateur n'aurait qu'une seule page de connexion.

Interlocuteur

Christian Vögeli
Christian Vögeli
Co-directeur
Dybuster

Articles associés

30.5.2022

Educlasse fait figure de pionnier. D'une part, le service en ligne, qui fournit des ressources d'apprentissage en lien avec le numérique, a été lancé il y a plus de vingt ans. D'autre part, le service interjurassien a été parmi les premiers à adhérer à Edulog en février 2020. Bilan avec l'un de ses co-responsables, Cyril Jeanbourquin.

14.9.2022

Une importante maison d'édition rejoint Edulog: Schulverlag plus, détenue à parts égales par les cantons d'Argovie et de Berne, développe et distribue des supports d'apprentissage pour l'école obligatoire germanophone. Jonathan Sejnoha, responsable du développement numérique et de la transformation, explique pourquoi Schulverlag plus a pris le train en marche d'Edulog.

9.6.2022

C'est la question que nous avons abordée lors du dialogue «Esprit Data» fin avril. Cet événement visait à jeter des ponts entre les différentes actrices et les différents acteurs du système éducatif afin de trouver des voies communes dans le traitement des données.

24.2.2022

Les écoles du canton d'Argovie peuvent adhérer à Edulog depuis l'année scolaire 2021/22. L'adhésion est de la responsabilité de chaque école, car la gestion des données et des identités personnelles est décentralisée. Dominique Diethelm – codirectrice des écoles de Böztal – raconte les expériences faites lors de l'adhésion de la commune nouvellement fusionnée de Böztal.