Comment protéger sa vie privée ?

Nul ne sait vraiment ce qu’il advient des données laissées sur la toile. Pour sensibiliser les élèves âgés de 13 à 15 ans et de 16 à 19 ans à l’utilisation responsable des données personnelles, le Préposé fédéral à la protection des données a élaboré du matériel d’enseignement disponible en ligne. Silvia Böhlen, spécialiste en communication chez le Préposé fédéral à la protection des données et à la transparence, a répondu à nos questions.

Pourquoi les données constituent un bien de plus en plus précieux qu'il faut absolument protéger ?

Avec l'arrivée des médias numériques, les risques d'atteinte à la vie privée ont augmenté de façon exponentielle. Les données personnelles comme l’âge, le sexe ou le domicile se retrouvent sur Internet en quelques clics, d'où elles peuvent être diffusées de manière incontrôlée. Cela peut avoir des conséquences imprévues et indésirables pour les personnes concernées, même des années plus tard.

Quel est le rôle de l'école dans le domaine ?

Il est important que les enfants et les jeunes apprennent dès le départ comment utiliser correctement les smartphones, les tablettes et les ordinateurs et à quoi il faut faire particulièrement attention. Pour les enfants d'âge préscolaire, la responsabilité première incombe à leurs parents. Pour les écoliers, les enseignants jouent également un rôle très important, car les enfants passent une grande partie de leur vie quotidienne à l'école. Aujourd'hui, les MITIC jouent des rôles multiples dans le cadre scolaire, car l’enseignement de l'éducation aux médias est indispensable pour la formation et le parcours professionnel.

Comment le matériel d'enseignement sur la protection des données a-t-il été développé ?

Le nouveau matériel pédagogique sur la protection des données couvre les compétences visées par les différents plans d'études en Suisse. Il a été développé par des enseignants de l’agence Kik. Les thèmes ont été définis et les contenus validés en collaboration avec le Préposé fédéral à la protection des données et à la transparence (PFPDT) et la Plateforme nationale Jeunes et médias de l’Office fédéral des assurances sociales.

Du matériel d'enseignement différent a été développé pour les élèves de 13-15 ans et pour ceux de 16-19 ans. Comment est-il structuré ?

Le nouveau matériel didactique se compose de différents modules. Il contient un dossier d'information, qui est principalement destiné aux enseignants et fournit une introduction complète au sujet de la protection des données. Le dossier est complété par 7 unités d'enseignement adaptées aux deux différents groupes cible. L’utilisation des smartphones, des tablettes et des ordinateurs est abordée sous divers angles et c’est de cette façon que les 13-15 ans sont progressivement familiarisés au sujet de la protection des données. Ils doivent à la fois comprendre quelle est la valeur de leur propre sphère privée et apprendre à quel point il est important de traiter les données personnelles des autres avec respect. Les leçons destinées aux jeunes de 16 à 19 ans mettent l'accent sur des sujets spécifiques tels que les données sensibles, le droit à l’image ou la vidéosurveillance.

La proposition de loi adoptée récemment en France interdit tout objet connecté dans les établissements scolaires. Faut-il bannir le téléphone portable de nos écoles ?

Une interdiction totale du smartphone dans les écoles ne paraît pas adapté à notre mode de vie actuel. Le smartphone est devenu un élément important de la communication quotidienne. Les enseignants de kik AG considèrent également qu’une interdiction totale n’est pas bénéfique, voire contre-productive, car elle rendrait plus difficile l’identification des risques liés à l’utilisation des nouvelles technologies. Cependant, il est impératif d'avoir des règles claires concernant l’utilisation des téléphones portables à l'école. Dans un souci de justice et d’égalité des chances, on ne peut pas non plus exiger que les écoliers aient chacun leur propre appareil.

Cette page en: Deutsch

Dernière actualisation de cette page: 08.01.2019

Job

Support