Kategorie

Filtrer les articles par catégorie

Période

Autres filtres

Les données sur l'éducation et l'apprentissage sont produites de diverses manières. David. H. Schiller est professeur à la Haute école spécialisée des Grisons et responsable du projet de recherche «Chemins de données de l'éducation numériques (Digitale Bildungsdatenwege)». Il explique pourquoi la mise en évidence de ces flux de données numériques aide à identifier les potentiels de développement.

Pour une politique d'utilisation des données qui tienne également compte des questions d'équité en matière d'éducation, il faut un dialogue avec toutes les parties prenantes: la recherche, l'environnement scolaire, les entreprises EdTech et l'administration de l'éducation. Le prof. Dr Kenneth Horvath, directeur du projet de recherche «Algorithmic Sorting in Education» à la HEP de Zurich, l'explique dans sa contribution.

En raison de la rapidité des progrès technologiques, les conditions-cadres des technologies d'IA sont souvent peu claires, également dans le domaine de l'éducation. Le projet «Sandbox de l'innovation pour l'IA» vise à clarifier la réglementation. Raphael von Thiessen, chef du projet Sandbox du canton de Zurich, explique la démarche.

Afin de développer la future politique d'utilisation des données pour l'espace suisse de formation, nous avons créé un programme pour les projets d'utilisation des données. Nous avons demandé aux personnes concernées pourquoi elles étaient intéressées à participer à notre programme.

La collaboration avec des projets d'utilisation des données nous permet d'éclairer l'écosystème des «données de l'éducation» à l'aide de cas concrets issus de la pratique et de tester des solutions à la croisée des différents groupes d'intérêts. Les expériences faites jusqu'à présent le montrent: malgré toute l'hétérogénéité, les mêmes questions préoccupent.

Le 1er septembre 2023, la loi fédérale révisée sur la protection des données est entrée en vigueur. Pour les personnes privées (y compris les entreprises) et les organes fédéraux, cela implique des changements importants dans la manière de traiter les données personnelles et d'informer.

Notre nouvelle rubrique a pour but d'informer, transmettre des connaissances et susciter des discussions. Notre premier Dossier Educa est consacré à la thématique très actuelle des «blockchains dans la formation». Notre colloque Educa23 était également placé sous ce thème; notre rétrospective vous donnera des informations détaillées sur cet événement.

Dans un monde numérique, la transmission de diplômes et de certificats de travail analogiques pose des problèmes et génère des montagnes de données personnelles. Les justificatifs numériques peuvent aider dans ce cas, car ils améliorent deux choses: la connectivité – c'est-à-dire la transmission la plus simple possible – et l'économie de données de tels échanges de données. Nous montrons comment cela se passe concrètement dans la quatrième vidéo de la série sur le thème «Blockchains dans la formation».

La nouvelle loi fédérale sur la protection des données (nLPD) entrera en vigueur le 1er septembre 2023. Que signifie-t-elle pour les écoles? Pour les écoles publiques, c'est la loi cantonale sur la protection des données qui s'applique comme précédemment.

Qu'est-ce que le fédéralisme suisse a en commun avec la blockchain? Les deux mettent l'accent sur l'autodétermination des petites unités. Lors de notre colloque 2023 sur le thème «blockchains dans la formation», nous nous pencherons sur cette tendance à l'autodétermination. Nous examinerons aussi les significations possibles pour le système éducatif, qui a fait ses preuves en matière de fédéralisme.

Jessica Dehler Zufferey, directrice exécutive du LEARN, Center for Learning Sciences, de l'EPFL, nous explique pourquoi il faut des données pour façonner l'éducation et quels sont les avantages d'accompagner les projets de formation par une recherche empirique.

Les infrastructures et technologies innovantes stimulent la numérisation dans le système éducatif. Notre colloque 2023 fait le point sur les «blockchains dans la formation», devient interactif et rend les bases tangibles. Comme dans notre vidéo, David pourrait à l'avenir recevoir son contrôle de compétences via une connexion directe et cryptée.

Avec le nouveau «Swiss National EdTech Testbed Programm» du Swiss EdTech Collider, le corps enseignant dispose pour la première fois d'une offre nationale lui permettant de tester et de participer à l'élaboration d'outils numériques pour l'enseignement. Carmen Sieber du Swiss EdTech Collider donne un aperçu du programme.

Les données sont une ressource stratégique dans le système éducatif. Elles recèlent un grand potentiel d'innovation. Cela vaut également pour le système de formation professionnelle. En juin 2021, nous avons été chargés de concevoir une fédération des données pour la formation professionnelle. Nous avons présenté ce concept à la CDIP et au SEFRI en mars 2023.

La Digital Identity & Data Sovereignty Association (DIDAS) permet à un écosystème suisse de voir le jour. L'objectif est de créer un avenir inclusif, respectueux de la protection des données et fluide pour les besoins numériques et de données de notre société. Daniel Säuberli, président et co-fondateur de DIDAS, nous a donné des informations sur l'identité numérique auto-souveraine.

Comment exploiter les blockchains dans le système éducatif? Nous nous pencherons sur cette question lors de notre colloque «Educa23». En guise d'avant-goût, nous montrons dans une série de vidéos comment les blockchains révolutionnent l'échange de données. Dans la première vidéo, nous expliquons la délivrance d'un contrat d'apprentissage sous forme de justificatif numérique vérifiable.

La réglementation de l'accès aux données ou leur suppression sont des questions de gouvernance cruciales. Avec une bonne stratégie de gouvernance des données, les entreprises et les institutions permettent une utilisation efficace des informations pour atteindre leurs objectifs. Des objectifs qui varient fortement selon les acteurs du système éducatif. C'est là que la politique d'utilisation des données a un rôle à jouer.

Les écoles sont toujours davantage confrontées à la problématique de l’utilisation et de la protection des données. Christian Flueckiger, préposé à la protection des données et à la transparence Jura Neuchâtel, donne un éclairage sur cette thématique.

Dans le cinquième et dernier épisode du podcast sur le rapport «La numérisation dans l'éducation», nous expliquons comment déterminer la qualité d'une étude et interpréter ses résultats. À quoi faut-il faire attention lorsque l'on veut déterminer la crédibilité et la pertinence des affirmations qui y sont faites?

Les justificatifs numériques nous intéressent dans le cadre de la conception d'une fédération des données pour la formation professionnelle. Les microcertifications sont un bon exemple de l'utilisation possible des justificatifs numériques à l'avenir. Dans cet interview, nous faisons le point avec Laurin Reding de SwissCore sur les microcertifications et les développements en la matière dans l'Union européenne (UE).

Depuis le lancement de notre guichet pour l'utilisation et la protection des données, nous nous sommes penchés sur des questions très diverses issues de la pratique: par exemple sur le matériel pédagogique numérique, les données personnelles ou les services cloud. Nous recueillons ainsi les premières expériences qui sont intégrées dans le développement d'une politique d'utilisation des données à l'échelle nationale.

Dans le quatrième épisode du podcast audio sur le rapport «La numérisation dans l'éducation», nous analysons comment la Suisse se situe par rapport aux autres pays.  Quels sont les obstacles et les conditions lorsque l'on fait de telles comparaisons?  Et quelles leçons pouvons-nous en tirer?

Les données sont essentielles pour la recherche. La numérisation crée ici de nouvelles conditions. C'est pourquoi nous menons une réflexion en rapport avec les données de la recherche sur les thèmes juridiques et éthiques, ainsi que sur la sécurité des infrastructures et la capacité d'innovation. 

Une multitude d'acteurs sont actifs dans le système éducatif. Cela signifie également un large éventail de perspectives sur les données de l'éducation. Avoir à l'esprit les différents objectifs et intérêts de la recherche, de l'administration, de la pratique scolaire et des entreprises EdTech lors du développement d'une politique d'utilisation des données représente une tâche d'organisation politique exigeante.