Contenu

Les thèmes techniques abordés dans le présent dossier «Blockchains dans la formation» sont complexes. Ainsi, malgré une lecture attentive des articles du dossier, certaines lectrices et certains lecteurs peuvent se demander comment se déroule en détail l'établissement d'une connexion directe et cryptée ou la délivrance d'un justificatif numérique. Afin de fournir des réponses à ces questions, nous avons transposé ces processus dans des graphiques interactifs. Ils permettent d'analyser pas à pas l'établissement d'une connexion directe et cryptée ou l'échange d'un justificatif numérique. Le point de départ des graphiques interactifs est la représentation schématique du paradigme de l'identité auto-souveraine, dans laquelle la détentrice ou le détenteur d'un justificatif numérique est au centre de l'échange de données.

Établissement d'une connexion directe et cryptée

Dans un premier temps, il s'agit d'établir, au moyen de paires de clés cryptographiques, une connexion directe et cryptée entre l'organisme émetteur et la détentrice, qui permettra d'échanger ultérieurement des justificatifs numériques. Si un terme n'est pas clair, n'hésitez pas à consulter notre glossaire.

À vous de jouer maintenant! Cliquez sur les différentes étapes de l'établissement de la connexion. Les textes sous le graphique complètent ce qui se passe à chaque étape dans le graphique.

Document

Échange d'un justificatif numérique

Une fois qu'une connexion directe et cryptée a été établie, des messages peuvent être échangés et des justificatifs numériques peuvent être délivrés via cette connexion. Le deuxième graphique interactif montre en détail ce qui se passe lors de l'établissement d'une tel justificatif numérique – et quels sont par exemple les rôles d'un schéma ou d'une «credential definition».

Là encore, vous pouvez cliquer sur le graphique étape par étape. En dessous du graphique, vous trouverez des textes explicatifs sur les différentes étapes.

Document

Échange d'un dossier numérique

La détentrice dispose désormais d'un justificatif numérique dans son portefeuille électronique, qu'elle peut transmettre à des tiers. Le troisième graphique interactif explique en détail comment fonctionne cette transmission de justificatifs numériques sous forme de dossiers numériques – et ce qu'il en est des droits d'utilisation des dossiers numériques.

Cliquez pas à pas sur le graphique. En dessous du graphique, vous trouverez une description détaillée de ce qui se passe à chaque étape.

Document

Contenus associés

La technologie blockchain dans la formation va bien au-delà des justificatifs numériques. Les jetons, les contrats intelligents et les DAO offrent, en plus des bulletins et certificats, des opportunités passionnantes pour le système éducatif. Apprenez-en plus sur les possibilités de ces cas d'application dans l'éducation.

Des justificatifs  numériques vérifiables via des blockchains pourraient simplifier l'échange de données souvent complexe dans le système éducatif et l'orienter davantage vers les besoins des apprenantes et apprenants. Une série vidéo en quatre parties sur le thème «Blockchains dans la formation» illustre ce à quoi cela pourrait ressembler concrètement.

Une connexion directe et cryptée permet aux acteurs d'échanger des données de manière sûre et confidentielle, sans intermédiaire. Cette manière efficace de communiquer des données permet par exemple d'échanger des justificatifs numériques. En outre, ce type de connexion présente également des avantages en matière de protection des données.

Que se passerait-il si une organisation prenait soudain des formes entièrement virtuelles et que ses structures de gouvernance étaient automatisées? Ce concept est le coeur des organisations autonomes décentralisées (DAO), qui utilisent généralement la blockchain comme infrastructure.