Contenu

Jusqu'à présent, dans notre dossier «blockchain dans la formation», nous nous sommes principalement concentrés sur les justificatifs numériques. En réalité, il existe encore quelques autres cas d'application des blockchains qui pourraient également s'établir dans le système éducatif. Il s'agit notamment des jetons et des contrats intelligents (smart contracts), mais aussi des organisations autonomes décentralisées (DAO).

Délimitation des technologies

Les technologies mentionnées sont brièvement expliquées ci-dessous à l'aide d'exemples et analysées en fonction de leurs avantages et inconvénients potentiels, ainsi que de leur domaine d'application dans l'éducation.

Jetons

Un jeton est une unité numérique basée sur une technologie blockchain. Il peut être considéré comme une sorte de marque virtuelle. Les jetons sont généralement créés pour représenter et transférer certaines valeurs ou certains droits. Dans le système éducatif, ils peuvent représenter des droits, comme celui de participer à une formation, mais aussi des valeurs monétaires ou des qualifications. Contrairement aux justificatifs numériques, l'utilisation de jetons implique généralement l'inscription d'informations sur la détentrice ou le détenteur dans la blockchain. Les jetons ne se prêtent donc que de manière limitée à la délivrance de qualifications. Cependant, ils pourraient servir à autoriser l'accès à des ressources éducatives.

Les établissements éducatifs peuvent quant à eux utiliser des jetons pour représenter les accréditations et les certifications. Ces jetons seraient stockés sur une blockchain publique, de sorte que tout le monde puisse voir les accréditations détenues par une université, par exemple.

Contrats intelligents

Les contrats intelligents (smart contracts) sont des programmes auto-exécutables déposés sur la blockchain qui sont exécutés dès que certaines conditions sont remplies. Un contrat intelligent est en mesure de vérifier automatiquement les conditions et de déclencher une action correspondante.

Par exemple, l'admission à une formation continue peut être réglée automatiquement par un contrat intelligent. Pour ce faire, une participante potentielle ou un participant potentiel crée un dossier numérique avec les qualifications requises et transfère les frais de formation sous forme de jetons. Un contrat intelligent est alors en mesure de vérifier automatiquement aussi bien les qualifications que le paiement. Si le contrôle est réussi, les participantes et participants reçoivent à leur tour un jeton qui signale leur admission à la formation continue. Les contrats intelligents permettent donc d'automatiser des processus fortement standardisés.

Organisation autonome décentralisée (DAO)

Une DAO (organisation autonome décentralisée) est une organisation virtuelle basée sur la technologie blockchain et fonctionnant sans hiérarchie traditionnelle ni organe de contrôle central. La gouvernance de la DAO est enregistrée et exécutée sur la blockchain par le biais de contrats intelligents. Les participantes et participants aux DAO peuvent prendre part à des votes démocratiques en utilisant des jetons et ainsi déterminer ensemble la stratégie de la DAO.

Les avantages potentiels d'une telle prise de décision résident dans la transparence et l'organisation démocratique. Toutes les activités et décisions au sein d'une DAO sont enregistrées sur la blockchain et peuvent être consultées par toutes les participantes et tous les participants. Une DAO permet de prendre des décisions de manière efficace, collective et inclusive. Pour en savoir plus sur la DAO, consultez l'article «Repenser les organisations de l'éducation dans un monde numérique».

Perspectives d'avenir des blockchains dans la formation

Un des thèmes de notre colloque sur les «blockchains dans la formation» était de savoir quels cas d'application, parmi ceux qui ont été présentés, avaient une chance réaliste d'être mis en œuvre dans l'éducation. Nous avons donc posé cette question au professeur Dr Tim Weingärtner à la Haute école spécialisée de Lucerne, expert en blockchains. Vous découvrirez son point de vue sur les applications possibles des blockchains dans la formation dans la vidéo ci-dessous.

Vidéo: Avis zur les blockchains dans la formation – Applications possibles des blockchains

Afin de pouvoir charger une vidéo depuis Vimeo, vous devez autoriser les cookies pour «Analyse et statistiques» et «Confort et partenariat».

Cas d'application pour les blockchains

Dans la vidéo, l'accent est mis sur le fait qu'il est important, pour chaque cas d'application possible, d'examiner d'abord soigneusement si une blockchain est réellement nécessaire. La valeur ajoutée de l'approche de la blockchain doit être clairement identifiable et répondre aux défis spécifiques de chaque cas d'application. Une évaluation critique est donc essentielle pour s'assurer que l'intégration d'une blockchain est pertinente et efficace. Pour vous aider à décider si une blockchain offre une approche de solution pertinente, nous avons dressé une liste de critères dans l'article «Quand une blockchain est-elle pertinente?».

Littérature complémentaire

Contenus associés

Les blockchains ont révolutionné le monde de la technologie et également défié le monde juridique. Leur conformité à la protection des données est une question qui demande une réflexion casuistique. Le type de blockchain et le respect de certains principes lors de la conception exercent une influence.

Ce glossaire explique les termes importants relatifs au thème «Blockchains dans la formation». Il n'a pas la prétention d'être exhaustif et sera complété au fur et à mesure.

L'apprentissage tout au long de la vie garantit l'acquisition de toutes les connaissances, aptitudes et compétences nécessaires à la réussite professionnelle à long terme. Dans ce contexte, les microcertifications prennent de plus en plus d'importance, car elles permettent d'acquérir les compétences nécessaires à notre développement de manière flexible et ciblée.

Les diplômes de formation indiquent les capacités individuelles. Toutefois, ils doivent être infalsifiables, inviolables et faciles à valider. Les dossiers numériques pourraient garantir l'infalsifiabilité et l'inviolabilité des diplômes, ce qui permettrait d'augmenter la valeur informative des diplômes.