Identité Numérique, fédéralisme, subsidiarité

L'Identité Numérique n’est pas une question nouvelle. Déjà «croquée» très habilement en 1993 par un dessin humoristique de Peter Steiner dans The New Yorker, la question reste presque entière 23 ans plus tard. Certains Etats se sont dotés d’agendas numériques intégrant la question de l'identité qualifiée et par conséquent les moyens techniques de la réaliser.

D'autres, comme la Suisse, malgré une base légale mise à jour dès 2003, sont toujours empêtrés dans une léthargie devenue dangereuse où se mêlent responsabilité, subsidiarité et un retard en matière de politique publique du numérique devenu un véritable problème de société ayant des conséquences dans tous les domaines.

Jean-Henry Morin Professeur associé en systèmes d'information à l'Université de Genève, Centre Universitaire d'Informatique (CUI – ISS), Faculté des Sciences de la Société | Prof. invité à Korea University Business School et Yonsei School of Business en Corée du Sud

Présentations

français
(PDF, 2.18 Mo)
allemand
(PDF, 2.25 Mo)
Cette page en: Deutsch

Dernière actualisation de cette page: 16.12.2016

Job