International

educa.ch, en tant qu’agence spécialisée pour les TIC et l’éducation, représente la Suisse dans le réseau European Schoolnet (EUN). Regroupant plus de 30 ministères de l’éducation des pays européens, le but de ce réseau est de promouvoir l’innovation dans l’éducation. En participant, la Suisse vise à développer des synergies avec les acteurs européens et à valoriser les exemples de bonnes pratiques.

Représentation de la Suisse

educa.ch représente la Suisse dans les organes stratégiques et organisationnels ainsi que dans les groupes de travail et d’experts d’EUN:

  • Steering Committee: le comité de pilotage d’EUN, composé d’un représentant de chaque pays membre d’EUN, décide des orientations politiques et stratégiques. Il adopte le programme de travail et le budget de l’organisation.

  • Board of Directors: le conseil d’administration d’EUN s’occupe des questions administratives et financières. La Suisse ainsi que la Belgique, la France, l’Italie, la Norvège, la Pologne et le Portugal y siègent.

  • Learning Resource Exchange Subcommittee (LRE): établi en 2010, ce comité gère et développe un service d’EUN qui fournit aux écoles des ressources numériques d’enseignement et d’apprentissage provenant de différents pays et fournisseurs.
    Learning Resource Exchange

  • Interactive Classroom Working Groups (ICWG): le but de ce groupe de travail est de partager des expériences, d’explorer de nouvelles pistes concernant l’équipement des salles de classe avec des technologies interactives et d’analyser leur impact sur l’enseignement et l’apprentissage. Le Centre fri-tic représente la Suisse au sein de ce groupe de travail composé de l’Autriche, l’Estonie, la Finlande, l’Irlande, l’Italie, la Lituanie, la Norvège et le Portugal.
    Interactive Classroom

Country Reports

educa.ch établit pour la Suisse, depuis 2009, le rapport national concernant les TIC et l’éducation (Country Report on ICT in Education). Édité tous les deux ans en anglais par EUN, le rapport donne un aperçu des principales évolutions dans le domaine pour l’école obligatoire et le secondaire II. Il permet une comparaison avec d’autres pays. Le dernier rapport date de 2015.

Participation à des projets européens (2010-2015)

educa.ch a participé aux projets européens iTec (Innovative Technologies for an Engaging Classroom) et Scientix (La communauté de l’enseignement scientifique en Europe), coordonnés par EUN.

iTEC: Construire la classe du futur (2010-2014)
iTEC est un projet de recherche et de développement dont le but principal était de transformer et d’intensifier l’utilisation des médias et des technologies de l’information et de la communication (TIC) dans l’enseignement obligatoire et au secondaire II. Financé par la Commission européenne, ce projet pilote comptait la participation de 26 partenaires, dont des Ministères de l’éducation, des fournisseurs de technologies et des organisations de recherche. Dans ce cadre, des outils et des ressources pédagogiques ont été testés dans 2'624 classes à travers 20 pays européens (50’000 élèves environ).

Le résultat de l’évaluation montre que l’approche du projet iTEC a eu un impact considérable tant sur les élèves que sur le corps enseignant et qu’il permet de répondre aux besoins européens et nationaux en ce qui concerne l’employabilité des jeunes et l’apprentissage tout au long de la vie. Les enseignantes et enseignants impliqués dans le projet estiment que l’approche iTEC a aidé les apprenants à développer des compétences numériques et une palette plus large de compétences du 21ème siècle, notamment l’apprentissage indépendant, la pensée critique, la réflexion et la résolution de problèmes réels, la communication et la collaboration, la créativité et la littératie numérique. Les élèves eux-mêmes partagent cet avis. D’ailleurs, les apprenants ont été encouragés lors de leur participation dans le projet iTEC à être plus autonomes et à devenir co-responsables de leur apprentissage. Ce nouveau rôle dans la salle de classe a eu un impact positif sur leur motivation et, de manière générale, l’ensemble des activités proposées par le projet ont contribué à la réussite de différents examens.

iTEC : Design the future classroom
Classe de demain: Les conclusions tirées du projet iTEC (pdf)

Scientix (2013-2015)
Scientix est un projet lancé en 2009 et financé par la Commission européenne. Il visait à instaurer une plateforme dont le but était de faciliter la diffusion et le partage réguliers de ressources, de savoir-faire et de bonnes pratiques dans l’enseignement des MINT (mathématique, informatique, sciences naturelles et technique) en Europe. Scientix a permis l’organisation de 29 conférences nationales ainsi que de deux conférences européennes.

La Suisse a participé à la deuxième phase du projet (2013-2015). Cette participation a permis la diffusion de la plateforme Scientix auprès des enseignantes et enseignants suisses par l’intermédiaire d’«ambassadeurs», la création de Webinars et la promotion d’échanges au niveau national et européen. Le projet s’est terminé en novembre 2015 avec l’organisation de la Conférence nationale Scientix « Scope//Days » en collaboration avec Scienscope de l’Université de Genève. Les « Scope//Days » ont été l’occasion de promouvoir des synergies et de conclure que la collaboration entre les fournisseurs MINT et les cantons devait être renforcée pour que les mesures proposées correspondent aux besoins.

En Suisse, les activités MINT se poursuivent. Les mesures de promotion de la relève dans le domaine MINT (mathématiques, informatique, sciences naturelles, technique) sont élaborées dans le cadre des objectifs politiques communs de la Confédération et des cantons. Elles visent à contrer la pénurie de personnel qualifié et à promouvoir les compétences permettant de travailler dans la société numérique.

Scientix.eu
educamint.ch

Cette page en: Deutsch English

Dernière actualisation de cette page: 05.10.2017

Job